Les ondes gravitationnelles découvertes avec les câbles Gore

Trois scientifiques reçoivent le Prix Nobel de Physique

Gore High Flex Cables

Câbles GORE® High Flex ayant transmis les signaux nécessaires à la découverte des ondes gravitationnelles.

Cette année, le Prix Nobel de physique mais en réalité, ce succès peut être attribué à plus d'un millier de scientifiques... et en partie à la technologie Gore. 

En Septembre 2015, les chercheurs du "Laser Interferometer Gravitational Wave Observatory" (LIGO) (observatoire américain d'ondes gravitationnelles) détectent avec les câbles High FLex de GORE® des signaux issus de la collision entre deux trous noirs il y a 1,3 milliards d'années. Après quatre mois de vérification, la nouvelle tombe : c'est certain, les ondes gravitationnelles prédites par Albert Einstein dans sa théorie fondamentale de la relativité en 1915 existent bien. Émotion parmi les experts, qui célèbrent l'événement en Février 2016. En Octobre 2016, le Prix Nobel est décerné à Rainer Weiss, Barry C. Barish et Kip S. Thorne. L'Académie royale des sciences de Suède récompense les trois physiciens, officiellement pour leur "contributions décisives au détecteur LIGO et à l'observation des ondes gravitationnelles". Le consortium LIGO travaille sur deux interféromètres gigantesques situés à Hanford dans l'état de Washington, et à Livingston, en Louisiane. Il collabore étroitement avec l'observatoire d'ondes gravitationnelles Européen et son détecteur VIRGO. 

Un interféromètre laser est un instrument qui fusionne deux ou plusieurs sources de lumières pour créer une figure d'interférences qui peut ensuite être mesurée et analysée. Les câbles GORE® High Flex transmettent le courant et les signaux électriques aux photo détecteurs à l'intérieur des interféromètres puis transportent les ondes gravitationnelles vers le monde extérieur. Les câbles ont été sélectionnés pour leur faible masse, leur flexibilité élevée et leur faible taux de dégazage. 

Peter Proeck, ingénieur d'application chez Gore Allemagne, à l'origine du développement des câbles pour l'industrie des semi-conducteurs en particulier pour la lithographie, explique : «en raison des caractéristiques spécifiques de l'isolant ePTFE, nos câbles n'émettent pas de gaz susceptibles de concentrer ou de contaminer les instruments de mesure sensibles utilisés dans un environnement ultra vide. Ils sont également capables de réduire la transmission acoustique du bruit sismique pouvant gêner la détection des ondes gravitationnelles. "  

Félicitations à Rainer Weiss, Barry C. Barish et Kip S. Thorne qui ont reçu leur prix à Stockholm, en Suède, le 10 Décembre.  

En savoir plus sur les câbles GORE® High Flex (en anglais)